Se réorienter, les conseils Neoresid

Se réorienter, quelques conseils Neoresid.

Se réorienter, quelques conseils Neoresid.

décembre 13, 2017
Se réorienter, les conseils Neoresid

Vous souhaitez vous réorienter car votre premier semestre vous a fait prendre conscience que cette filière n’est pas faite pour vous ? Pas de panique, ce n’est ni un échec ni un obstacle pour votre carrière professionnelle. Mais avant toute démarche, prenez deux minutes pour réfléchir et éviter de foncer tête baissée dans un domaine qui ne vous conviendra peut-être pas non plus… Neoresid a dressé pour vous une liste non exhaustive de conseils pour se réorienter.

 

La réorientation n’est pas synonyme d’échec !

Trop souvent, la réorientation représente un échec pour les étudiants. Détrompez-vous ! Même si cette filière ne vous a pas convenu, elle vous aura toutefois apporté des choses positives. Un savoir-faire dans une matière en particulier, des contacts, des compétences particulières et des qualités non négligeables sont une accumulation de points positifs.

Prenez cette épreuve comme un passage bénéfique pour votre carrière professionnelle mais également pour votre état d’esprit. Ces quelques mois vous ont probablement permis d’évoluer, de grandir et de comprendre que ce domaine d’activité n’est pas votre prédilection.

Rappelez-vous une chose : vous pouvez maintenant rebondir sans perdre de temps et apprendre de vos erreurs.

 

Posez-vous les bonnes questions…

Que cette filière ne soit pas la bonne n’est pas grave. Mais il est important de comprendre pourquoi, et de ne pas reproduire les mêmes erreurs.

Demandez-vous pourquoi ces quelques mois n’ont pas été totalement bénéfiques pour vous. Le rythme de travail était-il trop lourd ? La charge de travail était-elle trop importante ? Quelles matières vous ont plu et quelles matières vous ont déplu ? Les méthodes de travail demandées ne correspondaient-elles pas aux vôtres ? … Répondre à ces interrogations vous permettra certainement de ne pas vous tromper une seconde fois de filière. En effet, vous pourrez dorénavant cibler vos attentes, vos goûts et envies.

L’important est de comprendre les raisons de votre réorientation.

 

Pensez aux rentrées décalées pour ne pas perdre une année

De plus en plus d’écoles et d’universités mettent en place des rentrées décalées pour permettre aux étudiants de ne pas perdre une année universitaire. Vous pouvez ainsi intégrer une formation en cours d’année, avec des cours adaptés.

Attention toutefois, car chaque faculté et école bénéficie de ses propres conditions et modalités. Vous pouvez éventuellement devoir passer un concours d’entrée, ou les membres administratifs et professoraux peuvent simplement analyser votre dossier.

Que vous soyez en IUT, Licence ou Master, les rentrées décalées sont très courantes dans toutes les filières et à tous les niveaux d’études. La plupart d’entre elles ont lieu en janvier, février et mars.

 

Profitez également d’aides extérieures

Cette pratique étant de plus en plus courante, des solutions et accompagnements sont mis en place pour aider les étudiants en difficulté de réorientation.

Des salons spécialisés dans la réorientation et dans les rentrées également sont souvent organisés. Durant ces salons, vous pourrez rencontrer de nombreuses écoles, formations, filières…

Et pourquoi ne pas consulter un conseiller d’orientation ? Le conseiller d’orientation vous écoutera, vous informera et vous conseillera sur les différents parcours universitaires, sur votre projet professionnel et vous donnera des pistes pour parvenir à être bien formé.

Enfin, rendez-vous aux journées portes ouvertes des écoles, qui ont le plus souvent lieu en vu des rentrées classiques du mois de septembre. Mais certaines d’entre elles organisent des journées spécifiques pour la réorientation. Cela vous permettra de vous renseigner plus en détail sur les méthodes de telle école, sur ses formations disponibles, avoir les avis d’étudiants…

 

On ne peut pas parler de réorientation sans parler de logement… Car trouver un logement en cours d’année n’est pas une mince affaire. Heureusement pour vous, Neoresid propose plus de 1600 logements répartis dans 14 villes françaises.

Si vous souhaitez poursuivre une formation en janvier, février ou mars à Aix-en-Provence, Amiens, Bron, Dijon, Douai, Grenoble, Lille, Montpellier, Nice, Reims, Rouen, Sophia Antipolis, Toulon et Valence, contactez-nous au 04 65 26 00 75 ou par mail contact@neoresid.com.