Études

Conseils pour étudiants afin d'exploiter au mieux son LinkedIn

Dernière mise à jour le 16 mars 2021

Etudiant ou jeûne diplômé, vous avez l’ambition de réaliser votre projet professionnel et savez que LinkedIn peut être un allié de taille. Vous êtes probablement très familiers avec les réseaux sociaux comme Instagram, Facebook, Twitter ou encore Tiktok, où vous avez passé plus de temps que sur votre bureau pour étudier. Pourquoi pas faire les deux en même temps ? Passer du temps sur un réseau social qui vous permettra d’améliorer vos perspectives de carrière, c’est possible. Une fois bien maîtrisé, vous allez adorer l’exploiter !

Mais pourquoi LinkedIn ?

À moins que vous ne vouliez intégrer une industrie si futuriste qu’elle se trouve sur un réseau autre qu’Internet, vous devriez pouvoir entrer en contact en ligne avec des employeurs de tous secteurs et métiers. Si vous n’avez pas de CV, alors arrêtez de lire cet article sur le champ et revenez lorsque vous en aurez créé un ! Le CV est le moyen le plus répandu pour postuler à une offre de stage ou d’emploi. Toutefois, depuis LinkedIn, la donne a un peu changé. Si la plupart des employeurs souhaitent toujours recevoir une copie de votre CV sous PDF, nombreux sont ceux qui préfèrent vous demander le lien de votre profil LinkedIn. Et ne vous laissez pas berner par les employeurs qui vous demandent le PDF traditionnel, car ils vont tout aussi faire un petit tour sur LinkedIn pour vous « stalker », avoir plus de détails sur vos expériences, professionnalisme, compétences et centres d’intérêt.

Alors pourquoi ne pas avoir un, ne serait-ce que petit, avantage concurrentiel sur les autres candidats en ayant un profil LinkedIn clair, complet et pertinent ? Voici quelques astuces en or pour y parvenir.

Maintenant que vous avez compris pourquoi il est si essentiel d’avoir un profil LinkedIn, nous allons pouvoir traiter la problématique de la plupart des étudiants : comment avoir un profil LinkedIn qui attirera les recruteurs ?

N’ayez crainte, il suffit de maîtriser deux éléments essentiels et le tour est joué : votre photo de profil et votre introduction !

PHOTO DE PROFIL 

Votre photo de profil LinkedIn est la première chose que votre futur employeur verra, et vous savez bien que la première impression est très importante. La seule chose qui soit pire que l’absence de photo, c’est une mauvaise photo. Pas besoin d’une séance photo professionnelle pour cela, mais il faut faire attention à respecter quelques règles fondamentales. 

Utilisez un bon appareil photo. Oubliez les photos floues, sombres ou pixélisées. Si vous n’en avez pas, l’iPhone d’un de vos amis fera l’affaire. Une photo mal cadrée donnera à l’employeur un avant-goût de votre rigueur. Puis n’utilisez surtout pas une photo prise avec plusieurs personnes, pour la recadrer de façon à ne voir que votre visage (faites plutôt ça sur Tinder mais pas LinkedIn).

Evitez les anciennes photos. En tant qu’étudiant, votre apparence peut facilement changer entre votre première et dernière année d’études. Essayer de toujours avoir une photo aussi récente que possible. Ça peut aussi s’appliquer si vous aviez une barbe sur la photo et que vous vous êtes ensuite rasé, ou l’inverse.

Votre tenue vestimentaire importe aux yeux des recruteurs. Le costume n’est pas obligatoire mais il ne faut pas non plus s’habiller très coloré ou à la mode à part si vous postuler pour la Paris Fashion Week. Le secteur d’activité dans lequel vous voulez évoluer peut influer sur votre tenue, par exemple : si vous postulez en banque, un costume-cravate ne serait pas de refus tandis qu’en graphisme et design, une tenue plus soft serait plus que bienvenue. En cas de doute, optez pour le « business casual » qui passe un peu partout.

Enfin, n’oubliez pas de penser à vérifier si le centre d’orientation de votre école ou université ne propose pas une prestation souvent appelée « photos CV ». Un employé du centre de carrière est toujours disponible pour dégainer l’appareil photo professionnel destiné à cet effet et vous permettre d’avoir une superbe photo, et c’est normalement (quasi) gratuit.

INTRODUCTION

Une fois que vous avez la bonne photo, créez votre profil LinkedIn. Tout au long du processus de création, LinkedIn vous guidera mais il ne faut pas respecter tout ce qu’ils disent à la lettre. Par exemple, ils vous indiqueront avec une jauge et un pourcentage à quel point votre profil est complet. Ne vous souciez pas de la remplir à 100% car vous risquez d’ajouter trop de détails qui ne sont pas pertinents et ainsi fatiguer tous les visiteurs de votre profil rapidement. 

La seule section qui devrait réellement vous préoccuper au début est votre introduction, visible dès que l’on clique sur votre profil. Traitons-en donc les étapes à valeur ajoutée :

Le titre : Lorsque ce champ est laissé pour vide, LinkedIn y insère automatiquement votre poste et employeur actuels. Pourquoi pas ? Mais le remplir soi-même est une première occasion de faire bonne impression. Vous n’avez le droit qu’à 120 caractères, profitez-en ! Commencez par une description brève de ce que vous faites actuellement (étudiant, stagiaire, en poste…). Ensuite, de manière plus précise, vous pouvez préciser ce que vous recherchez. Avec ces phrases rédigées par vous-même, vous apportez une touche d’authenticité à votre profil et vous vous démarquez de la concurrence.

Le poste actuel : cette section vous permet de montrer où vous travailler actuellement et ce que vous y faites. Evidemment, ça marche très bien aussi avec les stages (même non rémunérés). Il est assez simple de remplir ces informations. Il suffit d'utiliser votre titre de poste actuel, de rechercher le nom de l'entreprise, d'ajouter un lieu, puis de choisir les dates auxquelles vous y avez travaillé ou de cliquer sur "Je travaille actuellement ici" si c’est bien le cas. L’essentiel est de bien décrire les tâches que vous avez effectuées lors de ce travail et les résultats obtenus. Sans cela, les recruteurs n’en sauront pas plus qu’avec votre CV. Le même principe s’applique aux champs dédiés aux expériences professionnelles antérieures. 

Les mêmes principes s'appliquent à l'expérience professionnelle antérieure. Soyez honnête et concentrez-vous sur les résultats de ce que vous avez fait plutôt que sur les fonctions du poste.

La formation : très importante et souvent négligée, cette section peut vous permettre de « réseauter » lorsqu’elle est bien exploitée. Lorsque vous insérez le nom de votre université, prenez soin de sélectionner, dans la liste d’écoles qui vous sera proposée, votre université avec son logo, afin d’être automatiquement rajouté à cette communauté. Ainsi, à chaque fois que vous ferez vos recherches d’emploi, LinkedIn vous listera automatiquement toutes les personnes ayant eu la même formation que vous et travaillant dans l’entreprise que vous désirez. Les aborder par message devient donc plus accessible. 

Pays/Région, code postal : le mieux est de renseigner toutes les cases de cette section afin que LinkedIn puisse vous localiser le plus précisément possible. Pourquoi ? Tout simplement pour qu’ils puissent vous suggérer des offres d’emploi ou de stage dans votre région tout en vous aidant à rejoindre des groupes locaux pertinents. Concernant la sensibilité de ces données, n’ayez crainte, votre code postal n’apparaîtra pas sur votre profil.

Si vous êtes allé jusqu'au bout de ces recommandations, alors vous êtes clairement prêts à décrocher votre stage ou job de rêve. Vous avez maintenant entre les mains les bases pour exploiter au mieux votre profil LinkedIn, le seul réseau social qui vous permettra d’acquérir un réseau d’opportunités !

Suivez-nous