Lifestyle

Comment manger sainement avec un budget étudiant ?

Dernière mise à jour le 4 mai 2021

Manger sainement n’est jamais tâche facile avec un budget étudiant. Voici quelques conseils pour optimiser la qualité de vos repas sans vous ruiner.

Ah c’était tellement plus facile à la maison ! On attend le top signal pour aller servir la table, ou même pas pour les plus chouchoutés d’entre vous. Puis de la bonne cuisine arrivait comme par magie. Si déménager en logement étudiant signifie plus de liberté, ça veut aussi dire plus de responsabilités, surtout quand il s’agit de cuisiner. 

Si vous voulez manger correctement et sainement lorsque vous êtes étudiant, tout en vous tenant à un budget strict, il faut être vif et ne rater aucun bon plan, et surtout ne pas céder à la tentation des plats à emporter ou en livraison qui vous ruinent sans que vous vous en aperceviez. Pour que vous ne soyez pas dans le rouge avant la fin du mois, essayez d’appliquer un maximum les astuces suivantes.

ACHETEZ EN VRAC

Les féculents, notamment le riz et les pâtes, ont une très longue durée de conservation et devraient toujours avoir une place dans l’armoire de votre cuisine. Constituant la base parfaite pour tant de mets, vous devez penser à en acheter en grande quantité au début de l’année pour les avoir toujours sous la main et ainsi ne jamais manque de nourriture. Ajoutez une cuillère de pesto avec un peu d’oignons à vos pâtes ou jetez une poêlée de légumes sautés à votre riz et vous serez vite rassasiés.

PARTAGEZ LA NOTE

Cuisiner pour une seule personne peut revenir bien plus coûteux que lorsque l’on prépare des repas pour plusieurs. Par ailleurs, en plus des moindres frais, vous allez moins cuisiner si vous vous relayez avec vos colocataires. Tout le monde y trouve son compte :  l’effort est bien réparti, on apprend de nouvelles recettes, manger devient plus social et surtout on fait des économies !

VOTRE CONGELATEUR, UN ATOUT

Dans la vie, il faut toujours avoir les yeux plus gros que le ventre ! Lorsque vous préparez un plat à base de féculents et d’une bonne sauce aux légumes faite maison par exemple, pensez à ne pas lésiner sur la quantité de la sauce : elle se conserve très bien au congélateur. Ainsi, vous n’aurez plus qu’à cuire vos pâtes ou votre riz et y ajouter la garniture congelée que vous avez préparée auparavant.

Si vous préparez diverses garnitures, n’hésitez pas à étiqueter les récipients avant de les mettre au congélateur, histoire de ne pas avoir de surprise. Avoir un congélateur bien rempli de repas préparés par vos petits soins, c’est économique et pratique, mais pas que ! Vous pourrez consacrer encore plus de temps à vos études sans avoir à penser à ce que vous allez manger : indispensable pour vos partiels.

OUBLIEZ LES MARQUES COÛTEUSES

Oui, il est toujours plus tentant d’acheter un yaourt d’une grande marque que celui d’une marque de supermarché ou peu connue. Mais il faut savoir que ces produits sont souvent quasi identiques en termes de qualité, et les prix peuvent parfois doubler pour un jambon de Paris. Il faut oser prendre les marques les moins chères, et pour être sûrs de la qualité votre achat, n’hésitez pas à scanner le code-barres du produit sur l’application Yuka : vous verrez par vous-même que certains produits de grandes marques sont plus nocifs que les autres. Et puis on ne sait jamais, vous allez faire de nouvelles découvertes et voir votre liste de favoris composée exclusivement de marques de supermarché ou peu connues. 

PRIVILÉGIEZ LES MARCHÉS POUR LES FRUITS ET LÉGUMES

Il y a un marché dans presque tout quartier, vous en trouverez sûrement un auquel vous pourrez vous rendre à pied. Y acheter ses fruits et légumes n’a que des avantages : c’est bon pour notre santé, le travail des producteurs et surtout la planète. C’est un moment de plaisir où l’on prend l’aire et on sort de chez soi. Et comme il n’y a pas d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur, les prix au kilo sont nettement moins chers que dans les grandes surfaces, permettant de faire des économies tout en achetant des produits traçables et de bonne qualité.

PRIVILÉGIEZ LES GRANDES SURFACES POUR LES AUTRES PRODUITS

Il est bien sûr plus pratique de se rendre au supermarché le plus proche, mais vous pouvez faire des économies conséquentes en optant pour l’hypermarché le plus proche. Certes il vous faudra sûrement prendre les transports en commun mais ça vaut vraiment le coup par rapport aux supermarchés de quartier. Vous ne pouvez y faire QUE de bonnes affaires : en plus des promotions présentes dans tous les rayons (remises, produit offert à l’achat de 2 produits…) et les prix de vente de base étant beaucoup moins élevés, vous aurez l’embarras du choix en termes de diversité de marques et de produits.

TOUT EST QUESTION DE TIMING

Plusieurs supermarchés appliquent de grosses remises sur les produits frais en fin de journée pour qu’ils ne finissent pas à la poubelle. Une fois dedans, retrouvez les produits avec des étiquettes généralement jaunes et bien apparentes et faites-vous plaisir. N’oubliez pas de les congeler si vous ne voulez pas avoir à les jeter le lendemain car leur date de péremption n’est jamais très loin.

FAITES VOS COURSES AVEC UNE LISTE

Entrer dans un supermarché sans avoir une idée précise de ce qu’il vous faut est une belle manière de dépasser à coup sûr son budget. Les magasins sont conçus pour créer le besoin chez le client et nous pousser à faire quelques, si ce n’est pas beaucoup, d’achats impulsifs. Lorsque vous y allez avec une liste bien préparée, en fonction des repas que vous mangez et des ingrédients qui vous intéressent, vous savez déjà que vous ne manquerez de rien si vous vous y tenez. En plus du gain de temps considérable en ne trainant pas indéfiniment dans les rayons, vous évitez d’acheter l’inutile ou d’oublier l’utile.

OUBLIEZ LA LIVRAISON (ET LES PLATS À EMPORTER)

C’est toujours très tentant de se faire livrer chez soi ou de prendre à emporter avant de rentrer à la maison, et on prend encore plus de plaisir à manger parce qu’on ne s’est pas sali les mains pour cuisiner. Pourtant le rapport qualité-prix est loin d’être bon, les restaurateurs se font des marges supérieures à 100% et c’est vraiment dommage d’en abuser lorsqu’on a deux bras et un budget étudiant. On peut vite prendre cette mauvaise habitude et ne pas se rendre compte des économies que l’on peut réaliser en cuisinant soi-même.

 

Suivez-nous