Logement

Vivre dans une résidence étudiante ou dans un logement privé ?

Dernière mise à jour le 4 mai 2021

Décider où vivre pour sa première année d’études supérieures est compliqué : vivre seul ou en colocation, en résidence étudiante ou dans un logement privé ? Il s’agit bien d’une des étapes les plus importantes dans la vie d’un étudiant, elle peut être excitante, déroutante ou même intimidante. Assurez-vous de participer aux salons dédiés au logement étudiant organisés près de chez vous par vos universités ou écoles pour ne rater aucune opportunité, mais avant de partir à la chasse, il faut savoir se projeter et surtout être sûr de ce que l’on veut en termes de critères de recherche. 

Chambre en colocation dans un appartement privé, studio ou résidence étudiante : chaque type de logement étudiant a ses propres avantages et inconvénients. À cela viennent s’ajouter plusieurs facteurs importants qui rentrent en jeu dans ta prise de décision : ton budget, ta personnalité, tes objectifs personnels ou professionnels… 

LES PRIX

Que ce soit en résidence étudiante ou dans un logement privatif, les prix peuvent facilement varier d’un endroit à un autre. Comme dit précédemment, il faut avoir établi ses critères de recherche dont l’un des plus conséquents est votre budget. Un logement privatif peut offrir un excellent cadre de vie s’il est bien meublé et bien situé. Mais il ne faut pas négliger les risques qui lui sont rattachés. Les diverses factures d’électricité, de gaz, d’internet qui peuvent facilement grimper, ainsi qu’un voisinage bruyant peuvent facilement devenir une source d’angoisse. 

Les résidences pour étudiants sont souvent gardiennées, et les règles de respect de son voisinage bien définies… 

Pour se concentrer sur ses études et ne pas perdre son temps avec la gestion des factures, des problèmes de plomberies ou autres, il vaut mieux se tourner vers une résidence étudiante ou universitaire. Toutefois, les prix peuvent être légèrement supérieurs que ceux pratiqués dans les logements privés. Mais l’avantage, c’est que vous ne vous souciez plus de la facture de gaz ou d’eau lorsque vous allumez le chauffage ou prenez une douche. On se sent un peu comme à l’hôtel, mais chez soi.

Les services des résidences pour étudiants associent les prêts de matériel (aspirateurs, fers à repasser…) et vous permettront de réduire vos dépenses ménagères. 

ARNAQUES AU LOGEMENT

Lorsque vous recherchez un appartement sur internet, il faut faire attention. Certaines annonces peuvent être mensongères et le logement très différent des photos proposées… 

En ce qui concerne les résidences étudiantes, les photos sont généralement très proches de la réalité et les chambres ou appartement sont souvent remis à neuf ou au moins « rafraichis » après chaque location. Pas de mauvaise surprise… et le loyer généralement toutes charges comprises (hors électricité privative) facilite les démarches administratives (pas de compteur d’eau, assurances, internet,…) et reste facile à budgéter. 

Autre circonstance, de nombreux bailleurs privés vont faire pression pour que vous restiez à l’année dans leur logement. Ce n’est pas le cas des résidences pour étudiants. Même si vous signez un bail d’un an, vous pouvez légalement partir à tout moment moyennant le respect d’un mois de préavis. Les exploitants de résidences pour étudiants ne retiendront pas votre dépôt de caution pour ne pas être allé au bout du contrat locatif… 

L’EMPLACEMENT

Il faut bien affiner sa recherche en ligne, tout en suivant les conseils de ses amis ou d’anciens habitants de la ville pour savoir quel quartier est le meilleur et pourquoi. Tout dépend de vous et de ce qui vous tente le plus. Un quartier branché ? Un quartier jeune ? Ou un quartier calme ? Les résidences étudiantes sont souvent bien placées dans des quartiers centraux, près des commerces, mais le vrai plus est le voisinage : la tranche d’âge homogène vous permet de faire des rencontres et de ne jamais vous sentir seul. Un logement privé peut aussi être bien situé, faisant grimper considérablement les prix par rapport aux quartiers excentrés qui vous obligent à consacrer beaucoup de temps (et d’argent) dans les transports publics.

LE CÔTÉ SOCIAL

Comme énoncé un peu plus haut, les logements privés peuvent faire de vous un loup solitaire, surtout si vous n’êtes pas en colocation et loin de votre université ou école. En plus de vous permettre de vous concentrer sur vos études sans vous préoccuper des tâches administratives redondantes, la résidence étudiante vous permet de facilement rester en contact avec des gens de votre âge. Dans tous les cas, que vous soyez dans un logement privé ou pas, il ne faut pas rater les soirées étudiantes organisées par votre BDE. Que ce soit des soirées en ville ou les week-end d’intégration, il est toujours bon de se défouler pour bien recharger les batteries. Mais c’est surtout pour faire de belles rencontres qui vous accompagneront tout au long de vos études, et qui sait, de votre vie !

A noter : la plupart des résidences pour étudiants organisent des évènements pour leurs locataires, conviviaux ils facilitent le lien entre les étudiants. Et les applications mobiles déjà en place dans de nombreuses résidences facilitent les contacts. 

Suivez-nous